Parfois … souvent, les internats ont une image peu valorisante. Ils sont représentés comme des endroits de repli, un lieu qui accueille les jeunes en perdition, un lieu d’exclusion… Stop aux fausses idées, aux préjugés. L’internat, ce n’est pas cela ! Les internats du réseau CNEAP sont loin de ces images !

En effet, ces lieux sont plus que des lieux, cadres de vie. Ce sont de véritables carrefours de vie. Ils participent activement au développement des jeunes et à la construction de leur identité propre. Bien au-delà d’une simple mise à disposition de locaux, les internats du CNEAP offrent la possibilité à tous les acteurs de s’épanouir dans un vivre-ensemble réel et qui, parce qu’il est investi, n’est pas simplement conditionné à l’actualité. Le vivre-ensemble se vit au quotidien et permet à chacun, jeune et personnel, de trouver sa place à la fois en soi, mais aussi au sein du collectif. L’apprentissage de ce vivre-ensemble participe, de fait, à la construction de tous.

Les internats, ADN du CNEAP

90% des établissements du CNEAP possèdent un internat. D’ailleurs, cette structure existe, le plus souvent, dès l’origine même des établissements. Ainsi, l’internat n’est pas perçu comme un service supplémentaire offert aux jeunes pour pouvoir suivre leur scolarité, mais il est un rouage dans l’accompagnement de tout jeune à s’accomplir pleinement en tenant compte de l’éducation dans sa forme première, celle de la formation intégrale de la personne pour grandir dans un espace sécurisé et serein.

L’internat, au sein du réseau CNEAP, forme, alors, une ossature, garant d’une union entre lieu de vie et lieu d’apprentissage, entre refuge et déploiement et entre tous les territoires. Pour cela, les Internats du CNEAP s’animent autour de 5 caractéristiques qui donnent vie à ces carrefours.

Les internats en ouverture

L’internat au sein d’un établissement du CNEAP est un lieu d’ouverture. Il se vit pleinement dans les proximités qu’il favorise, avec les camarades, avec l’ensemble du personnel, avec les acteurs des territoires. C’est ce qui se vit dans la démarche de partenariat entre l’association UnisCité de Vichy et le Lycée Claude Mercier du Mayet-de-Montagne pour proposer des échanges « Cinéma et Citoyenneté », ouvrant l’accès à la culture et à une compréhension de soi et de l’environnement qui nous entoure.

Les internats en fraternité

Accueillir chaque jeune au sein des Internats du CNEAP, c’est faciliter la libre confiance de tous et en chacun ; c’est mettre en œuvre l’ensemble des dispositifs permettant de trouver les accompagnements nécessaires à son bien-être et à son développement personnel. Ainsi, les Internats contribuent à prendre soin de soi et des autres par l’entraide qui parcourt les couloirs sous ses formes les plus diverses : une écoute attentive, un regard bienveillant, une aide concrète… Les élèves du Lycée du Roc blanc de Ganges témoignent de cette fraternité qui se vit pleinement.

Les internats en engagement

Tout interne au sein du CNEAP joue un rôle. Il n’est pas seulement un jeune parmi d’autres qui suit un rythme imposé. Il est bel et bien acteur de son cheminement au sein de l’internat. Pour cela, il est accompagné pour développer son sens de la responsabilité. Par l’apprentissage de l’engagement au sein de l’internat, il se construit, dans la bienveillance, comme citoyen à différentes échelles territoriales, de l’internat au monde, en passant par l’établissement et la nation. Il est porté par ses convictions qu’il questionne et développe, en sécurité́ et dans toute son intégrité́. L’atelier boomerang du Lycée Kerplouz-LaSalle d’Auray évoque bel et bien cet engagement citoyen.

Les internats en épanouissement

En laissant une place dans le pouvoir d’agir de tout interne, les établissements du CNEAP créent les conditions nécessaires pour développer une intention éducative au sein des internats. Ces derniers accompagnent, alors, toute personne confiée à grandir de manière harmonieuse et dans le respect de son rythme d’éveil à se révéler soi-même. De fait, ce lieu de croissance garantit la possibilité de développer la formation intégrale de sa propre personne. Les nombreuses soirées thématiques, telles celles du Lycée Saint-Sorlin de Saint Sorlin en Bugey contribuent à l’épanouissement de la personne accueillie.

Les internats en reliance

Les internats du CNEAP sont un lieu de reliance promouvant le sentiment d’appartenance à des collectifs et à des territoires. Chacun sait qu’il existe par le partage de temps communs, de projets communs, d’un bien commun, au-delà d’une appartenance qui, parfois, n’est que vitrine. En invitant à prendre part à différents collectifs, à s’emparer de la place qui est la sienne et à s’engager entièrement dans cette synergie, les internats du CNEAP déploient l’écologie intégrale : son rapport à soi, à l’autre, à la planète et à son intériorité. Les témoignages de jeunes issus du Lycée privé Provence Verte de Saint-Maximin mettent en lumière cette reliance tout comme les jeunes du Campus de Pouillé aux Ponts-de-Cé.
Des internats aux Prytanées : ce qui nous anime, c’est un feu perpétuel !

Ainsi, les internats du CNEAP dépassent pleinement les attendus d’un simple « lieu de vie » ; ils s’animent de véritables dynamiques et permettent à chaque jeune d’être auteur de son développement personnel par les carrefours de vie qu’il investit. Tel le prytanée antique qui honorait les citoyens, les internats du CNEAP honorent chacun dans ses spécificités et l’accompagnent, à chaque instant, par la richesse qu’il porte en lui-même. C’est un engagement perpétuel comme peut l’être également l’internat permanent du Campus La Salle-Saint-Christophe de Masseube.

Il existe, de fait, deux types d’internat. D’un côté, les internats, simples lieux de vie mis à disposition ; de l’autre, les Prytanées du CNEAP, carrefours de vie pour l’épanouissement de chacun !

Les membres de la Commission Internats des établissements du CNEAP